Bébé de brousse

Bébé de brousse , (famille Galagidae), également orthographié brousse , aussi appelé galago , plus de 20 espèce de petits primates arboricoles attrayants originaires de l'Afrique subsaharienne Afrique . Ils sont gris, bruns ou rougeâtres à brun jaunâtre, avec de grands yeux et oreilles, de longues pattes postérieures, une fourrure douce et laineuse et une longue queue. Les bébés Bush se caractérisent également par la longue partie supérieure des pieds (tarse) et par la capacité de plier les oreilles. Ils sont nocturnes et se nourrissent de fruits, d'insectes et même de petits oiseaux, mais la gomme ( arbre exsudat). Ce qu'ils extraient en creusant des trous dans les arbres et en raclant le aboyer , à l'aide de leurs peignes dentaires (incisives inférieures et canines inclinées vers l'avant). Les Galagos s'accrochent et sautent parmi les arbres ; les formes plus petites, telles que le petit bush baby ( Galago senegalensis ), sont extrêmement actifs et agiles. Lorsqu'ils descendent au sol, ils se tiennent debout, et ils se déplacent en sautant avec leurs pattes postérieures comme des gerboises. Gestation est d'environ trois à quatre mois; jeunes généralement numéro un ou deux.

bébés de brousse

bébés de brousse Bébés de brousse ou galagos ( Galago senegalensis ). George Holton/chercheurs photo



Avant 1980, seules six espèces étaient reconnues, mais des études depuis lors, en particulier de leurs vocalisations, ont abouti à l'identification de peut-être jusqu'à 20 espèces. Le petit bébé de brousse et ses parents, qui pèsent 150 à 200 grammes (5 à 7 onces), vivent dans les buissons d'épines et les savanes arborées du Sénégal à l'ouest jusqu'à la Somalie à l'est et au sud jusqu'au Kwazulu-Natal, en Afrique du Sud, bien qu'un espèce, le bébé buisson sombre ( G. matschiei ), se limite aux forêts tropicales humides de l'est du Congo (Kinshasa). Ils se nourrissent de gomme, d'insectes, de gousses, de fleurs et de feuilles. Le plus gros bébé Allen's bush ( Sciurocheirus alleni ) et ses proches vivent dans le forêts tropicales du centre-ouest de l'Afrique, où ils se nourrissent de fruits tombés et des insectes qu'ils y trouvent ; ils peuvent être génériquement distincts.



moindre. ou Mohol, bébé de brousse (Galago moholi).

moindre. ou Mohol, bébé de brousse ( Galago moholi ). Le moindre, ou Mohol, bébé de brousse ( Galago moholi ) est originaire d'Afrique australe. EcoPic—iStock/Getty Images

quelle affirmation est vraie à propos des cellules t ?

Les bébés nains de brousse, avec leurs longs museaux minces, sont maintenant placés dans deux genres distincts, Galagoides et Paragalago . Le bébé de la brousse de Zanzibar ( P. zanzibaricus ) et Grant's bush baby ( P. granti ) et leurs proches vivent dans les forêts côtières d'Afrique de l'Est depuis Kenya à Mozambique et le Malawi et sur les îles de Zanzibar et Pemba. Le petit bébé du buisson du prince Demidoff ( G. demi-off ), qui ne pèse que 70 grammes (2,5 onces), est répandu et commun dans les forêts tropicales africaines de la Sierra Leone à Ouganda . Encore plus petit est le bébé buisson Rondo ( P. rondoensis ), décrit pour la première fois en 1997, qui ne pèse que 60 grammes et se limite à quelques forêts côtières du sud-est de la Tanzanie.



Les bébés buissons à griffes d'aiguilles sont classés dans un autre genre, Euoticus . Les deux espèces vivent dans les forêts tropicales humides du centre-ouest de l'Afrique. Ils se nourrissent d'exsudat d'arbre, s'accrochant à l'envers à l'écorce d'un arbre en creusant leurs ongles pointus en forme de griffe, poignardant l'écorce avec des dents canines et prémolaires spécialisées, puis en grattant la gencive qui s'écoule. Le genre final, Otolémur , contient la plus grande espèce, le grand galago brun ( G. crassicaudatus ), avec un poids moyen de 1,2 kg, bien que certains pèsent jusqu'à 1,8 kg. Il vit dans les forêts côtières et les forêts du sud-est de l'Afrique. Une ou deux espèces étroitement apparentées légèrement plus petites vivent en Angola et Afrique de l'Est .